Appel à manifestation d’intérêt "Postes FONJEP Jeunes" 2022

Ce dispositif permet de subventionner en partie un poste pour un.e salarié.e âgé.e de 18 à 30 ans. Il est ouvert à toutes les associations d’utilité sociale, notamment dans les champs de l’éducation, de l’animation, de l’engagement ou de la cohésion sociale.

Le dispositif « FONJEP Jeunes » est pleinement intégré dans le plan « France Relance » dans son volet « soutien à l’emploi dans le monde associatif ».
Il a pour objectif de soutenir l’emploi permanent au sein du monde associatif.
Dans ce cadre, le gouvernement a mis en place, au niveau national, le dispositif « Postes FONJEP Jeunes », doté de 2000 unités de subventions d’un montant de 7 164 € (1000 postes en 2021, 1000 postes en 2022).
Cet appel à projet répond à un double objectif : soutenir l’insertion des jeunes dans l’emploi et préserver l’action associative.

Avant de répondre à cet appel à manifestation d’intérêt, les associations doivent s’assurer que le dispositif « Postes FONJEP Jeunes » corresponde bien à leurs besoins et aux besoins du jeune recruté.
L’appel à manifestation d’intérêt régional est ouvert depuis le 08/07/2022.

Quelles sont les associations bénéficiaires ?

Cette aide est ouverte à toutes les associations d’utilité sociale, notamment dans les champs de l’éducation, de l’animation, de l’engagement ou de la cohésion sociale, sans condition préalable de détention d’agréement Jeunesse Éducation Populaire. Il a pour objet d’aider à la pérennisation des projets associatifs.
L’ensemble des secteurs associatifs relevant de missions d’intérêt général est concerné, notamment l’éducation populaire, le social, le sport, la culture et l’environnement.
Les associations doivent être localisées dans la région Pays de la Loire. Une association peut avoir un siège social extérieur à la région mais les activités assurées par le salarié doivent obligatoirement être réalisées dans la région.

Quels sont les jeunes bénéficiaires ?

Les postes FONJEP Jeunes sont destinés aux personnes nées entre 1992 et 2004 (18 ans–30 ans). Aucune qualification particulière n’est exigée, mais un projet de formation précis sera demandé si le salarié visé n’est pas titulaire d’un diplôme en relation avec la mission confiée.
Les associations transmettront, dès que possible, une fiche complétant leur dossier de candidature pour expliquer les modalités d’accompagnement du salarié (tuteur, temps de formation internes dans l’association, formations externes …).

Quels sont les emplois concernés et les contrats de travail exigés ?

Les emplois concernés sont des emplois supplémentaires nouveaux dans les associations ou des emplois renouvelés qui ont fait l’objet, plus de trois mois avant l’embauche, d’un licenciement ou d’une rupture conventionnelle ou les emplois libérés suite au départ d’un salarié.
Les contrats doivent être des contrats à durée indéterminée ou des contrats à durée déterminée d’au moins 12 mois. La durée de travail minimale doit être de 70 % du temps de travail fixé par la convention collective ou l’accord de branche.
L’emploi ne doit pas faire l’objet d’une autre aide à l’emploi versée par l’État (emploi franc, contrat de formation en alternance, emploi aidé…) mais il peut faire l’objet d’une aide à l’emploi versée par une collectivité territoriale.
Le contrat de travail devra avoir été signé au plus tard le 31/12/2022.

Il n’est pas indispensable que le salarié ait déjà été recruté au moment de la demande de poste « FONJEP jeunes ». Dès le recrutement effectué, la pièce d’identité du salarié concerné doit être transmise par l’association ainsi que la fiche de poste, en vue de son intégration en annexe de la convention finale d’attribution de la subvention. La convention FONJEP Jeunes sera établie à partir de la date d’entrée en poste du salarié pour une durée maximale de 3 ans.

Quel est le montant de l’aide versée ?

Le montant de l’aide versée est de 7 164 € annuel pour trois années pleines de date à date. Cette unité de subvention versée par l’intermédiaire du Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire (FONJEP) est simple (7 164 €) : elle ne peut pas être diminuée mais un poste FONJEP Jeune peut être doublé avec un poste FONJEP JEP (Jeunesse Education Populaire).
La subvention FONJEP Jeunes n’est pas renouvelable au-delà des 3 ans sur lesquels portera la convention.
Le versement de l’aide commencera à partir du 1er jour du contrat de travail du salarié.

Si le salarié quitte l’association, l’aide est suspendue. L’association devra alors obligatoirement recruter dans les deux mois suivants une nouvelle personne âgée de 18 à 30 ans inclus pour continuer à percevoir l’aide pendant la période restante de la subvention.

Quelles sont les priorités régionales pour l’appel à manifestation d’intérêt en Pays de la Loire ?

Dans le cadre du volet jeunes du Plan de Relance (dispositif « #1 jeune 1 solution »),
48 postes FONJEP ont été attribués à la région des Pays-de-la-Loire en Juin 2022.

Les projets mettront en évidence les éléments suivants :
• profil du salarié recruté ou en voie de recrutement (en précisant l’état d’avancement du projet de recrutement avec transmission, le cas échéant, de l’offre d’emploi ou des éléments attestant du recrutement depuis janvier ainsi que la carte d’identité du salarié) ;
• niveau de formation et projet de formation (y compris en interne) ;
• tutorat prévu ou autre mode d’accompagnement dans la prise de fonction ;
• nature de la mission confiée ;
• périmètre géographique concerné (l’existence d’un diagnostic territorial, ou tout au moins d’une analyse territoriale des besoins, sera appréciée) ;
• partenariats mis en place autour du projet.

Sont particulièrement encouragés à ce titre :
• le recrutement dans de petites associations de deux salariés au plus ;
• les missions dans les territoires fragilisés (QPV, ZRR) ;
• les missions en lien avec les priorités de l’État en matière de jeunesse (continuité éducative, accès à l’autonomie, engagement …) ;
• les missions en lien avec l’accueil et l’accompagnement des volontaires en Service Civique pour un soutien aux ressources humaines salariées nécessaires à l’accueil et à l’encadrement de volontaires en Service Civique. Le recrutement, au sein de la structure, d’un jeune ayant été volontaire en Service Civique peut être une priorité ;
• les missions permettant de mutualiser des compétences sur un territoire et une thématique donnés (citoyenneté, parentalité, prise en compte de publics spécifiques, transition écologique, éducation à l’image…)

N.B. Ces priorités ne sont pas restrictives et les services de l’État seront à l’écoute de toute initiative associative innovante ou question relative à votre projet.

Comment candidater ?

Dans la phase de construction puis de formalisation du projet, les associations intéressées peuvent s’adresser à un référent territorial pour présenter l’état de leurs réflexions et obtenir conseils ou avis.
Pour la Loire-Atlantique, la personne référente est M. Jérôme DE MICHERI
02 40 12 80 39 / ddva44 ac-nantes.fr

Une fois le contact pris, les demandes seront à déposer sur la plate-forme numérique Le Compte asso.

Les dossiers doivent impérativement être transmis avant le 8 Octobre 2022.

SPIP Mentions légales Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0